Artémis Fowl RPG

Deviendrez-vous un etre féerique ou resterez vous humain ? Quel que soit votre choix, votre destin sera lié à celui du redoutable Artémis Fowl !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Veki Blade

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 25
Localisation : Dans une bonne taverne surement

MessageSujet: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Lun 20 Oct - 19:37

Veki marchait a une vitesse folle dans les rues de Haven-Ville, en débitant des paroles et des consignes de sécurité pour l'hybride. L'hybride avait un poil du mal à suivre, apparemment. Les deux "amis" arrivèrent au terminal des navettes. Un gros panneau lumineux indiquait les directions. Ils se dirigèrent vers le terminal E37, alias Paris, la ville lumière. Soudain, Veki s'arrêta, et l'hybride lui fonça dans ses ailes. Veki demanda :

- En fait, comment t'appelle-tu ?

Plusieurs civils le regardèrent, semi-surpris par la parole de Veki, puis ils repartirent. Veki attendit la réponse puis repartit. Tout un tas de civils attendaient un visa. Veki commença à se frayer un passage, en tenant fermement l'hybride par le bras. Veki criait en brandissant son insigne:

- Mission Prioritaire ! Laissez passez ! FAR !

Quand soudain un gnome râleur s'interposa :

- De quel droit devrions-nous vous laissez passer ?

Veki répondit immédiatement :

- Tout simplement que cet homme qui me suit est entre la vie et la mort, et si vous ne me laissez pas passez, vous ressemblerez à ça avec un coup de Neutrino force 2. A vous de choisir.

Le gnome s'écarta, apeuré, ne voulant pas finir ses jours en tant que légume tout mou.
Quand soudain, quelqu'un l'interpella...


H.J. : C'est là où nous allons avoir besoin d'un acteur ! Venez SVP ! Faut mettre un tit peu d'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian Cooper

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 24
Localisation : Souvent sur un satellite Patatas à admirer la Terre en criant

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Lun 20 Oct - 22:31

Brian se baladait en quête d'une quelquonque panique à semer quand tout à coup il apperçut un membre des forces de l'ordre en pleine discussion avec un civil apparement récalcitrant. Quand l'officier eut terminé avec le gnome particulièrement laid, Brian s'avança vers lui et l'aggripa par le coude pour éviter d'être eloigné par un mouvement de foule.

- Agent ! Besoin d'aide ? Une petite explosion ou fusillade vous débloquerait-il un passage plus favorable ?

HJ : maintenant si t'as envie d'un scenario en particulier fait le moi savoir par mp pour pas que je fasse de bourd en écrivant un truc qui empeche ton plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eina

avatar

Nombre de messages : 20

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Sam 25 Oct - 14:51

[Toutes mes excuses pour le retard]



Essouflé, la respiration rauque oui, mais Eina suivait. Le lutin semblait ne plus avoir le moindre mal aux ailes, en tout cas, il filait, laissant sur son sillage quelques turbulences qui soulevaient les feuilles mortes.
D'un coup, le lutin stoppa. Se cognant à lui, Eina se retrouva étrangement gêné. Il fit quelques pas en arrière et se passa la main dans les cheveux, les frotta.

- En fait, comment t'appelle-tu ?

- Eina. Et en ce qui te concerne ?

Echange rapide, ils repartirent. Par cette belle après-midi "ensoleillée" -du moins on aurait presque pu le croire si l'on ne voyait pas tout un réseau de fils qui sortaient du soleil pour longer le ciel jusqu'au sol-, la foule suait. Cette odeur moite, malsaine, avait quelque chose de rageusement énervant.
Eina se maîtrisait parfaitement. S'il ne l'avait fait, il aurait ressemblé à un gobelin fou: frapper dans toutes les directions et cracher des boules de feu à satiété.

- De quel droit devrions-nous vous laissez passer ?

L'hybride ponctua d'un accès de toux à faire pitié la réponse de Véki. Il avait un don pour ça, bien que cela ne lui inspirât que dégoût.
Il devait manipuler ? Il le faisait, sans plaisir. La vie a ses aléas, sans quoi elle serait presque drôle.

Il sembla que le Neutrino du FAR fut un argument plus décisif: effrayé, le garde s'écarta.
Eh bien, les FARs, c'était quelque chose ! Tout leur était permis, quoi. Et Eina n'eut pas besoin d'attendre pour un avoir la confirmation:

- Agent ! Besoin d'aide ? Une petite explosion ou fusillade vous débloquerait-il un passage plus favorable ?

Quelqu'un qui s'était approché derrière eux.
Hum. Etait-il sérieux ? Ne savait-il pas qu'un tel déferlement, même simulé, risquait de déclencher quelques arrêts cardiaques dans la foule paisible et suante ?
Enfin, peu lui importait en fait, à lui. Jouant encore un peu des coudes, il s'approcha d'une navette qui lui semblait convenir. Un logo des FARs, personne dedans, petite taille. En deux mots, une navette prioritaire.
La-dessus, il se tourna et demanda:

- Tu sais conduire, Veki ?... Et l'autre, là, celui qui a la bombe facile ? Il n'est pas utile d'être deux pilotes pour ce genre d'engin ?

Bien sûr, il était renseigné, il connaissait à la perfection les navettes. Pour ce qui était de piloter, impossible, il ne maîtrisait que la théorie.
Mais autant feindre l'ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artizual Koboï

avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Laboratoires Lithium situés à Bridgetown, Barbade

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Dim 26 Oct - 0:11

(Hj: Sorry pour l'incruste mais je m'ennuie trop)

Artizual essayait une nouvelle mise à jour sur une de ses navettes, cette fois-ci c'était au niveau des moteurs à impulsion ioniques, ceux-ci ont étaient amélioré pour pouvoir aller plus vite. Cette fois la barre du "mi-mur de la lumière" soit 150 000 km/s peut être franchi.

Artizual faisait ses tests dans le conduit sous Paris, il vit une navette féérique devant lu sur le point de décoller et pour une fois, il aller faire un peu de pagaille comme coupé la route à une navette prioritaire en phase de décollage.




Il reconnu la signature de la balise "donner" de brian, en fait camouflé dans une montre.

Artizual alluma son micro:


-Mr Cooper! Cela vous dirait une petite course?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veki Blade

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 25
Localisation : Dans une bonne taverne surement

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Jeu 30 Oct - 16:16

L'hybride lui avait répondu Eina... Eina... Il avait l'impression d'avoir déjà entendu ce nom quelque part... Après avoir fait pousser le gnome râleur par menace, avec l'aide d'Eina, un elfe sortit :

- Agent ! Besoin d'aide ? Une petite explosion ou fusillade vous débloquerait-il un passage plus favorable ?

Cette voix... elle lui disait quelque chose... Veki fit volte-face.

* Le patron de Patatas ! Il est alors du mauvais côté ! *

Veki se fit le plus discret possible et murmura à son casque :

- Information complémentaire sur le patron de Patatas.

Un texte s'afficha :

Nom : Cooper
Prénom : Brian
Recherché pour : Trafic


Veki murmura à l'intention des services des FARs :

- Commandant ! Ou n'importe qui d'autre des FAR ! Brian Cooper, patron de Patatas est devant mes yeux, quadrillez le terrain autour du conduit E37 !

Veki répondit sèchement à Brian :

- Pas besoin de vos services. Merci quand même.

Veki s'apprêta à partir vers la navette quand Eina demanda :

- Tu sais conduire, Veki ?... Et l'autre, là, celui qui a la bombe facile ? Il n'est pas utile d'être deux pilotes pour ce genre d'engin ?

Veki réfléchit rapidement. Eina savait des choses. Veki lui répondit :

- Oui, je sais conduire. Et toi je pense que tu est au courant de certaines choses. Mais nous prendrons une navette un peu spéciale. Allez, viens.

Veki s'engouffra dans une navette ultra-rapide qui ne nécessitait qu'un pilote. Quand soudain une voix se fit entendre :

-Mr Cooper! Cela vous dirait une petite course?

Cooper les avait donc suivit jusqu'à rentrer dans la navette... Veki répondit :

- Ici Agent des FAR Veki Blade. Véhicule prioritaire, merci de laisser passer. Identification ?

Veki le savait déjà, mais c'était les procédures...

HJ : A partir de maintenant, tout agent des FAR peut venir, même le commandant. Pour les autres, contactez moi par MP. On pourrait faire un méga RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian Cooper

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 24
Localisation : Souvent sur un satellite Patatas à admirer la Terre en criant

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Jeu 30 Oct - 17:22

Brian avait en effet suiit silencieusement les deux acolythes.

Alors que la porte de leur navette se refermai il tendit le bras, visa rapidement puis fit feu. Une flechette à base de concentré de cyclohexane vint se ficher dan le casque de L'Agent Lutin comme l'appellaient certains. Cette flechett rongerait peu à peu le revetement, lassant place à un micro directement relié à l'emmeteur de Cooper.

- Plus de discutions privées pour aujourd'hui Mister... murmura-t-il.

Brian s'appretait à repartir orsque qu'une voix gresilla :

- Mr Cooper ! Cela vous dirait une petite course ?

La porte de la navette s'arrea en pleine course, puis se rouvrit, il fallait agir ou Veki allait l'imobiliser. Il pourrait résister à qulques décharges de neutrino, sachant que sa résistence était plus élevé que la moyenne mais après une ou deux rafalles il se réduirait à un simpl elfe secoué de soubressaut sur le sol, un peu l'effet de ces nouveau pistolet thermiques humains.

- Mon cher Mr Koboï cela depend du sens auquel vous entendez course... declara-t-il d'un air malicieux.

Sur ce il actiona un boutton à pression, en l'occurence le troisième boutton de manchette de son trois pièce. Un masque à oxygène courte durée vint se caller sur sa bouche, une couchee de poly-carbonate ultra-résistant se dépploya le long de son corps, bientôt il ne fut plus qu'une statue d'elfe faite dans le matériaux le plus moderne, mais cela ne dura qu'un temps, des articulations s'ouvrirent aux niveaux des genoux, des poignés et des coudes et tout de suite après une poignée de commande se déploya le long du bras droit.

- Ma nouvelle invention vous plait ?

Cooper appuya sur un pavé tactile et trois ailes se déployèrent dans son dos, accomagné d'un réacteur à fusion protonique. Une paire d'aile servait à l'acceleration, des pointes de vitesse à vous disloquer les vertebre et vous arracher la peau du visage ; les deux autre paires servaient à ladirection, tout les modèkles d'appareilles volant fonctionnaient comme ça chez Coopeer Corp. 3 ailes 3x pus efficace.

Brian courru vers le puit et sauta dans le vide. a chute était impressionante mais la maitrise n'en était que plus incroyable. Avec la dexterité et le calme d'un homme d'affaire russe buvant un café sur le balcon de son bureau, Brian redressa et tenta de ratapper la navette d'essai Koboï, malheureusement lorsque l'ont est malmené pa les remous d'une surperpropulsion d'une autre navette, il est dificile de maneuvrer un engin aussi nerveux que la navette Ios-antro de chez Cooper Corp.

- Pas moyen de vous ratrapper lorsque nos vitesses son senssiblement les mêmes mon cher Artizual, dit-il dans son micro...

HJ : une course poursuite dans les conduits !
équipe 1 casaque verte parsemé de glands : FAR
équipe 2 casaque euh... Koboï : Artiz
équipe 3 casaque elfe-humain-lutin : Eina et Veki
équipe 4 casaque noire carbone : Cooper
et qui sait peut être que ça ne s'arretera pas à 4 équipes ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artizual Koboï

avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Laboratoires Lithium situés à Bridgetown, Barbade

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Jeu 30 Oct - 18:52

Artizual vit brian sauter avec une combinaison particulière
La navette d'Artizual toujours au-dessus de la scène se décida à accélérer, passant de 250km/h à Mach 20 en une demi seconde!
Rien comparable au Mach 441176 de sa vitesse maximale, la moitié de la vitesse de la lumière!

Le vaisseau d'Artizual passa à cette vitesse à moins de 3m de la navette des FARs qui venait entre temps de décoller!



-Ces vaisseaux sont...primitifs!


Pour la première fois depuis sa longue histoire, le Peuple se trouvait en infériorité technologique. Et par un semi-homme!

Le vaisseau rattrapa sans difficulté Brian qui vola à toute allure
le vaisseau de l'hybride se trouvait derrière lui et malgré la chaos sonore de la poursuite, le bruit des 2 moteurs se faisaient entendre dans un son très reconnaissable
http://stargatefusion.free.fr/download/sons/Son_Puddle.rar
Le petit elfe devant la verrière, Artizual avait bien envie de se venger de son "altercation" qu'il avait eu lors de la recherche de l'antidote contre la maladie qui ravagea la surface et le sous-sol. Une vengeance comme un missile! Mais Artizual se retint, Brian pouvait encore servir.


-Mr Cooper, je dois vous signaler que votre source d'énergie à une fuite!

Le réacteur de l'elfe fuyait effectivement et un réacteur à fusion qui fuit, puis qui explose n'est pas jolie à voire, surtout si on est à côté!

-De plus, nous avons une navette des FAR qui nous poursuis en alertant tout ses camarades!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian Cooper

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 24
Localisation : Souvent sur un satellite Patatas à admirer la Terre en criant

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Jeu 30 Oct - 20:09

Brian reçut la transmition...

Fuite ? Aucun probleme... Navette ennemie ? Aucun probleme...

Pour commencer Brian ejecta son réacteur qui finit sa course en un feu d'artifice assès réussit, écrasé contre la paroie. L'absence de réacteur arret net toute progression, de ce fait, on eu dit qu'il avait été happé par une main invisible, il passa à toute allure devant le cockpit d'artizual, puis de Veki, il vit au passage le visage de celui-ci palîr : la mort d'un fugitif n'est pas bon pour une carrère et si Brian mourait on accuserait l'Agent Blade...

Enfin Brian déclancha le réacteur n°2 qui sortit tranquillement à l'endrit du premier.

- Comme une plante qui pousse, avait déclaré le chef du laboratoire bionique.

*Une plante oui, mais une plante supersonique*

En enclanchant la propulsion, Cooper fut frené, être soudainement ralenti à une telle vitesse ne vous maisse techniquement ps indemne, mais notre ami Brian avait plus d'un tour dans son sac, ou d'une utilité dans sa combinaison Ios-antro aurait été plus exact. Les anneaux renforcés mobiles consituant la sous-couche de carbonate étaient doublé de soie rembourée, un vrai plaisir pourle corps, seul la tête était rembourée d'un revetementmouelleux, aspirant la ranspiration et aéré par intro-ventilation à bombone de gaz froid comprimé.

Rattraoant sans peine la navette des FAR, Cooper zigzaga devant leur cockpit. Au moment où ceux-ci auraint duent accélérer pour l'arreter, il decompressa ses bouteilles de gaz froid, le changement de température intenssesur le par-brise de la navette créa une buée rendant aveugle pour un bon moment ses passagers. L'effet nefaste que Brian n'avait pas prévu était la propulsion extreme de cette sortie de gaz situé derrière la tête, il fut projeté en avant puis tourna sur lui-même quelques dizaines de ois, à chaque tour il voyait s'approcher le réacteur d'Artizual...

- Koboï, situation grave regardez votre moniteir arrière, je vais tenter une anoeuvre risqué... Cooper terminé...

Brian calcula -le réacteur approchait à une vitesse deiant l'imagination- 1... 2... 3... 4... 5 !

Brian mit plein gaz, il repartit dans le sens opposé, sentent se craqueler le carbone renforcer.

Aprèsun retablissement difficil, la course reprit...


HJ : de la buée sur le par brise de veki et eina, artiz en tête, les FAR arrivent en renfort, mois qui ai presque plus d'oxygène dan smon masque courte durée et qui vais bientôt devoir re"spirer l'air brulant du conduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artizual Koboï

avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Laboratoires Lithium situés à Bridgetown, Barbade

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Jeu 30 Oct - 23:17

Artizual vit à travers les différents capteurs de son vaisseau la situation sous un autre angle, Brian n'avait presque plus d'air et se dirigeait droit vers l'un des réacteurs.
L'air était plus grave que le réacteur, celui-ci étant à impulsion ionique différent de la propulsion ionique, les ions au lieu d'être propulsé au dehors du réacteur était utilisés pour créer une forte impulsion qui propulse le vaisseau à des vitesses impressionnantes et sans perte de carburant! Ce moteur était aussi un gage de sécurité, comme il n'y avait pas de propulsion de matières, les gens pouvaient se tenir prés des moteurs en marche sans dangers ne sentant juste qu'un légère brise et ne voyant que la sortie du réacteur devenir bleu luminescent signe de l'activité ionique! Donc pas de danger pour brian si il touchait le réacteur.


-Brian, si vous voulez un conseil, on devrait aller plus profondément pour les semés dans les conduits perdues

Les Conduits perdues: un réseau de conduit proche de la frontière Croûte Terrestre-Manteau, Ils sont abandonnés et car il fait chaud, ils sont tortueux et assez instable. Un bon endroit pour semer quelqu'un!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian Cooper

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 24
Localisation : Souvent sur un satellite Patatas à admirer la Terre en criant

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Ven 31 Oct - 0:52

HJ : je suis hors de danger des réacteurs vu que j'ai réussis a faire demi-tour et me stabiliser ^^


Dans Jeu :

Artizual proposait une bonne solution, de plus graceà sa petite taille et à ses ailes directionelles, il lui était possible d'aller là où aucune navette ne pouvait passer.

- Artizual, quand vous aurez finis de consulter votre GPS auriez vous l'obligence saisir une arme et tirer sur la sortie d'air comprimé de mon casque ? (sorte d'aileron arrondit existant de chaque côté du casque et possèdat une grille d'évacation de l'air.)

Si Artizual le manquait il ne risquait pas de bien l'amocher vu l resistance de la combinaison, mais s'il touchait la carte motrice de l'engin, il risquait d'en finir une bonne fois pour toute avec Mr Cooper. Un e fois que la sortie d'air serrait touché, la fuit serrait signalé sur le pad de conduite, Brian pourrait ainsi rediriger l'air froid de la ventilation dans son masque à oxygène... Si Artizual réussissait son coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artizual Koboï

avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Laboratoires Lithium situés à Bridgetown, Barbade

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Ven 31 Oct - 1:35

Cooper demanda qu'Artizual fasse feu sur lui. Chose que l'hybride attendait depuis longtemps.

L'hybride utilisa donc son interface neurale (appareil permettant de contrôler le vaisseau uniquement par la pensé dés que l'on touche l'appareil) pour activer un des système de l'appareil, dès lors un petit compartiment s'ouvrit à l'extérieur et un petit laser bleu à tête chercheuse et frappa le masque de Brian en plein dans la zone voulue.


-Je crois que ça suffira. Allons dans ses conduits maintenant.


La navette partit devant l'elfe qui devait être impressionné par la maniabilité de l'engin.

Pendant ce temps Artizual se posa une question


-Je me demande où en sont les FAR?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brian Cooper

avatar

Nombre de messages : 623
Age : 24
Localisation : Souvent sur un satellite Patatas à admirer la Terre en criant

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Ven 31 Oct - 11:53

HJ : désolé pour le petit retour arrière mais c'est logiquement obligatoire...


Dans Jeux :

Brian vit sortir le canon de l'arme, le laser qui est sortit était minuscule, précision assuré. Malheureusement Artizual ne semblait pas avoir très bien compris la zone de tir, asses étrange pour un génie. En effet le projectile vint frapper son masque au lieu du casque et l'elfe dût ejecter son respirateur de toute urgence s'il ne voulait pas subir une fuite de fluide refroidissant dans la bouche.

- Artizual, vous savez que vous m décevez ? Je vais être obligé d'utiliser la moitié des capacité de ma combinaison aujourd'hui ?

Sur ce il sélectionna une option dans le pad de contrôle de l'appareil, il entra un password. Une articulation sortit de son casque, toujours de la même matière, et vient clore toute la combinaison hermétiquement. Le seul composant qui ressortait de l'appareil n'étant pas noir carbonique était les deux espaces orange translucide pour la vision ainsi que les traînées de réaction d la même couleur.

La course continua dans les conduit caché, dans ce labyrinthe de roche, les pilote devaient avoir une habileté experte, sauf ce cher ami Artizual qui apparemment n'aimait pas le pilotage et laissait cela à son détecteur de parroie. N'appréciait donc t-il pas le bonheur que l'on peut avoir à risquer sa vie entre des stalactite gigantesque ou la sensation euphorique lorsqu'on vient d'éviter la mort de peu, écrasé sur un rocher ?

Brian actionna son transmetteur qu'il avait envoyé dans le casque de Veki :

- J'espère que vous ne vous ferrez pas tuer. Oh... Et vos amis des FAR arrivent bientôt ? Cela faisait longtemps que je ne m'était pas autant amusé et j'espère que ça va continuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artizual Koboï

avatar

Nombre de messages : 835
Localisation : Laboratoires Lithium situés à Bridgetown, Barbade

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Ven 31 Oct - 15:26

Le tir raté d'Artizual était voulue, une sorte de petite vengeance en somme.

Les conduits se resserrés et les détecteurs de parois ccommençaient à ne plus suffire. Artizual prit donc les commandes du vaisseau. Chose beaucoup plus facile qu'avec un vaisseau classique. Le pilotage par la pensé est quasi instinctif. Comme si le vaisseau était doté d'une conscience. Ce qui permet de passer pratiquement n'importe où à (très) grande vitesse.

La navette dépassa Brian et s'engoufra dans les conduits. Dans les conduits noire on ne voyait pas le vaisseau malgré sa peinture dans une teinte de vert qui avait la particularité de rendre le vaisseau furtif même par des moyens féériques.

Artizual regarda sur son affichage tête haute et vit que les FAR avait mystérieusement arrêté la poursuite




-Brian, je crois qu'on les a semé mais cela pourrait être une ruse
(Hj: Et c'est le cas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eina

avatar

Nombre de messages : 20

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Sam 1 Nov - 17:08

- Oui, je sais conduire. Et toi je pense que tu est au courant de certaines choses. Mais nous prendrons une navette un peu spéciale. Allez, viens.

Un peu spéciale ? Sûrement une prioritaire... La-dessus, Veki l'entraîna dans une navette, qui, en effet, semblait être ce qu'il supposait.
Petite toux.
Je monte vraiment là-dedans ?
Vraiment ?
Soudain, une voix derrière moi. Le lanceur de bombe, des plus louches car je viens d'entendre Veki le dénoncer au micro de son casque. Ça a finalement quelques avantages, d'être hybride. Si les Êtres de boue sont grands et lents, ils n'en ont pas moins des sens plutôt développés...
Bah, ils sont si nombreux qu'il leur faut bien surpasser leurs copains s'ils veulent survivre. Sélection naturelle quoi.
Et le type louche de lancer un truc derrière le casque de mon conducteur. 'Faudra que je lui dise, quand même.
Dès que j'aurais le temps.

Lorsque la navette s'éleva, l'hybride s'écrasa contre son siège. "Arf", songea-t-il dans un détachement des plus total. "J'ai oublié de mettre ma ceinture à apesanteur."

Là-dessus, les évènements se précipitèrent.
Cooper et Koboï (noms happés parmi tous les mots que crachait le micro de la navette), tous les deux s'étaient lancés dans le conduit. La chaleur, intense, jaillissait des tréfonds de la terre. Elle allait les expulser.
Y avait-il d'autres navettes ? Les FARs tentaient-ils de rattraper le traficant ?
Ces questions ne traversèrent même pas l'esprit d'Eina. Pour faire simple: il avait vomit dans le cockpit sans parvenir à attacher sa ceinture malgré des efforts surhumain, puis il avait bondit de son siège auquel il était cramponné, mais tout juste dans un virage. Aussi, il se cogna la tête au plafond métallique.
Souffler, calmer son pouls.
Veki conduisait.
Bien.
Je résiste à l'envie d'ouvrir une fenêtre et j'ai le bon réflexe: mettre la ventilation.

- Arf, ils ont inversé les boutons ou quoi ?

Petite justification pour avoir mis la radio qui entonne aussitôt un vieux tube vaseux à vous faire grincer les dents. Enfin, l'air frais de la ventilation fait renaître l'atmosphère du cockpit.
La-dessus, l'hybride empoigne une manette; celle du co-pilote. Il va sans dire qu'il n'est pas vraiment capable de piloter, mais qu'importe. Il s'agit maintenant de faire taire le monde.
Le monde ? Le conduit, au moins.
Faire taire ce souffle qui lui brûle les tympans, cramer tous les vaisseaux en circulation.
Enfin, cramer, allons-y soft.

Subitement, un immense nuage de gouttelettes jaillit dans le conduit, aussitôt transformé en vapeur, ce qui crée une sacrée dépression. De quoi chahuter comme pas possible les occupants du conduit.
Lors propre vaisseau ? Quelle question, un vaisseau prioritaire, c'est équipé contre ses propres gadgets !

Le souffle court, l'hybride murmura:

- Pas moyen de changer de conduit, Veki ? j'ai bien cru que ces types allaient nous calciner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veki Blade

avatar

Nombre de messages : 281
Age : 25
Localisation : Dans une bonne taverne surement

MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   Sam 1 Nov - 17:37

Veki était au commandes, quand soudain il vit que Eina n'avait attaché sa ceinture... Pendant un moment il vit Koboï tirer sur Cooper, puis Cooper descendre puis remonter... Mais que fabriquait-ils ? Il s'aperçut que du vomi arrivait dans la cabine...

* Dieu tout puissant ! *

Il vit Cooper et Koboï se diriger vers des conduits perdus

* On va leur montrer ce que cette bécane à dans le ventre ! *

Quand soudain, Eina déboula et appuya sur le bouton de la radio... Veki tenta de l'arrêter, mais ne le fit pas... Puis l'hybride l'éteignit et appuya sur le bouton de lancement de missile et le missile fila droit vers les deux vaisseaux de Koboï et de Cooper...
Veki appuya sur un bouton vert. Un écran s'alluma. L'écran demanda l'identification et le mot de passe d'une voix grésillante.


- Agent Veki Blade. Code 2801-03. Un chat aboie dans le vide, n'est-ce pas Eina !

La voix demanda de toucher l'écran, ce que fit Veki. Une plateforme de commande sortit de en-dessous du tableau de bord. Veki règla quelques paramètres, enleva son casque, mit en un qui était proposé sur la plateforme et lança d'une voix brève :

- Mise à feu 2A numéro I-Grec.

Le vaisseau se secoua et monta à une vitesse de 600 km/h vers le haut, puis arriva dans un des poteaux du pont, là où se situele terminal à Paris...

HJ : Nous nous avons fini ici ! C'était un plaisir de RP avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers Paris... [PV Eina & qqn d'autre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ricorée35 ---) En route vers le marathon du Mont Saint Michel
» PARIS-COLMAR DU BORD DE LA ROUTE 3 photos vers Vitry
» [Objectif Badwater 2010] En route vers la Vallée de la Mort
» En route vers Brésil 2014
» 36ème Edition Sur la Route du Cap gris nez 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artémis Fowl RPG :: 

Monde souterrain : Haven ville

 :: Les conduits
-
Sauter vers: