Artémis Fowl RPG

Deviendrez-vous un etre féerique ou resterez vous humain ? Quel que soit votre choix, votre destin sera lié à celui du redoutable Artémis Fowl !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elle suivit ses pieds...

Aller en bas 
AuteurMessage
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Elle suivit ses pieds...   Ven 31 Aoû - 16:48

Samedi.
Premier et avant dernier jour du week-end.
Ennui total.
Layla, assise sur son lit regardait ses mains s’agiter sans trop en avoir conscience. Elle en avait marre de lire mais ne savait pas quoi faire d’autre. Depuis plus d’une demi heure, elle laissait ses pensées vagabonder. Elle le va la tête et jeta un coup d’œil a la pendule suspendue au dessus de sa port trois heures. C’est fou ce que le temps ralenti quand on s’ennui. Les minutes lui paraissaient des heures. Elle décida de sortir un peu. Elle se leva et attrapa une veste avant d’aller prévenir son père qu’elle partait faire un tour en ville.

Elle ne savait pas vraiment ou aller, elle choisit une direction au pif et commença a marcher. Elle réfléchissait. En ce moment, l’atmosphère était assez tendue a la maison. Elle avait le sentiment que ses parents lui cachaient quelque chose. Mais quoi ? Elle avait beau réfléchir, elle ne trouvait rien. Si sa mère avait retrouvé du travail ils le lui auraient annoncé tout de suite…. Peut être qu’elle se faisait simplement des idées. Elle secoua la tête pour revenir a la réalité. Et continua a suivre ses pieds puisqu’elle ne savait pas ou aller. Elle arriva près du centre commercial et y entra mais elle ressortit rapidement, rien ne lui faisait vraiment envie, elle n’avait jamais beaucoup aimé faire du shopping. Et puis, de toute façon, elle n’avait pas beaucoup d’argent de poche. Elle n’en recevait pas beaucoup –a peine dix euros par moi- et dépensait tout en livres. Elle avait toujours fréquenté les bibliothèques de quartier mais elles achetaient toujours les suites de collection et le nouvelles parutions, 1 ans après, voir jamais. Et depuis 7 ans qu’elle fréquentait la même bibliothèque ( c’est a dire depuis son déménagement), elle avait lu tout le rayon consacré au fantastique et en bonne parti de celui de SF. Elle achetait donc une partie des livres qu’elle lisait ce qui diminuait considérablement son argent de poche.

Elle enleva son manteau. On était au printemps et il faisait bon. Autour d’elle, les gens se pressaient vers différentes destinations. Layla elle, errait sans but. Elle arriva au parc et s’assit sur un banc, elle resta un moment assise a regarder les passants sans trop les voir, puis sa vue se brouilla.

Lorsqu’elle revint a la réalité, il était déjà quatre heure. Déjà une heure de passé ! Elle avait du somnoler un peu. Elle décida de rester encore un peu, elle espérait rencontrer quelqu’un. Depuis quelques jours, elle n’avait plus trop envie d’être seule. Elle aurait voulu avoir des amis alors que jusqu'à maintenant, rester seule toute la journée ne l’avait jamais dérangé. Elle n’était pas très sociable mais a cet instant, elle aurait aimé avoir quelqu’un a qui parler. Ces derniers temps, elle s’était plusieurs fois surprise a fixer des groupes d’enfants qui jouaient et riaient. Ca lui rappelait son enfance a Londres….une lumière blanche inonda l’intérieur de sa tête. Elle se revit jouant avec ses amis, ou chassant les fées avec ses voisins. A chaque fois, l’image disparaissait après quelques secondes dans un flash.

Elle regarda autour d’elle, a l’autre bout du parc, un couple de mariés se faisaient prendre en photo. Plus loin, une dame faisait le tour du lac avec une poussette….une voiture klaxonna, la faisait sursauter. A quelques mètres de la, elle apercevait un adolescent qui se promenait, elle espérait vaguement qu’il viendrait lui parler. De loin, elle n’arrivait pas a distinguer s’il s ‘agissait d’une fille ou d’un garçon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Ven 31 Aoû - 19:47

Le samedi, il n'y avait pas cours... mais étant interne, je n'étais pas autorisé à sortir... ou plutôt, Henry Gardner n'y était pas autorisé... ce qui faisait toute la différence...

La veille, j'avais, disons... emprunté la carte d'un externe, et remplacé le code-barre de la mienne par le sien, afin de pouvoir quitter facilement Saint-Bartleby aux heures de sortie les surveillants ne me connaissaient pas encore... ce n'en fût que plus facile...

J'avais décidé de me rendre au parc... le week-end, c'était l'endroit rêvé pour... exercer mes talents...

Après que j'eus dépossédé un pauvre passant en lui demandant l'heure, j'en profitais pour m'acheter - une fois n'étant pas coutume - une glace menthe-chocolat-vanille-citron-cookies.

Mais il était plutôt malaisé de déguster un tel en-cas tout en restant debout, et je cherchai des yeux un lieu pour m'asseoir... et c'est alors que j'aperçus un banc, certes occupé par une personne, mais il restait néamoins largement assez de place pour que je puisse y savourer mon récent achat.

Cependant, alors que je m'asseyais, j'aperçus le visage de l'occupant - ou plutôt devrais-je dire, l'occupante, lequel me sembla légèrement familier.... Je m'adressais donc à elle, dans mon anglais teinté d'un accent d'Oxford.


-Excusez-moi... est-ce que je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? Parce que votre visage me dit quelque chose, et...

C'est alors qu'un souvenir perça à travers mon esprit, lequel était en réalité totalement orienté vers la fonte de ma glace, espérant une réponse rapide afin d'éviter qu'un pauvre quidam ait été dépouillé en vain.

*Ah mais oui ! Elle doit être à Saint-Bartleby, c'est ça ! Oui, donc je ne risque pas de la connaître...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Sam 1 Sep - 18:44

C’était un garçon. Elle le regarda s’approcher, une glace dégoulinante a main. Il allait passer devant elle sans même la regarder, c’était sur. Ou peut être qu’il viendrait s’asseoir sur le banc pour déguster sa glace…Elle espérait toujours vaguement qu’il lui parlerait. Elle s’avait qu’elle s’ennuierait si elle rentrait a la maison. Elle attendit. Contre toute attente il vient s’asseoir sur le banc et engagea la conversation. Elle regarda puis détourna les yeux. Elle ne voulait pas le dévisager. Elle reporta son attention sur la glace qui fondait peu a peu. Les bords étaient presque liquide et une goutte descendait doucement le long du cornet. Elle se demanda dans combien de temps elle coulerait sur son pantalon s’il ne la léchait pas. Elle se décida pour moins d’une minute.

Elle releva la tête puis se souvint qu’elle n’avait toujours pas répondu a la question. Est ce que je vous ai déjà vu quelque part ? C’était assez courant comme moyen d’engager la conversation. Elle fouilla dans sa mémoire. A première vue, sa tête ne lui disait rien , mais a bien conversation, Elle fouilla dans sa mémoire. A bien y regarder, elle avait l’impression de l’avoir déjà vu. En effet, elle avait déjà du le croiser… Elle sourit, consciente du ridicule de la situation. C’était un gentleman. Il la vouvoyait !
A vu d’œil, elle lui donnait environ quinze ans. Elle même en avait a peine treize. S’il y avait ici quelqu’un qui devait vouvoyer l’autre, c’était plutôt elle ! mais elle choisit de ne pas le faire. Elle trouvait sa gênant, surtout lorsqu’il s’agissait d’un autre adolescent.

Inutile de me vouvoyer, je suis plus jeune que toi, dit elle sans chercher a dissimuler son sourire En effet, je t’ai peut être déjà vu… je vais a Saint-bartleby …On s’est sûrement déjà croisé…Bref, je m’appelle Layla et tu es… ?

Oups, attention a ta glace, ça va couler…Dit elle en jetant un coup d’œil a l’objet concerné. La boule verte - sans doute pistache, ou menthe- commencait a dégouliner. Elle avait gagné son pari, cela faisait moins d’une minute .

Elle chercha autre chose a dire pour ne pas planter la conversation des qu’il lui aurait dit son nom. Elle n’avait jamais su faire la conversation et en principe, quand elle ne savait pas quoi dire, elle se taisait. Elle détestait parler pour ne rien dire mais quand on était avec quelqu’un de sympa, parler pouvait être agréable. Elle ne voulait pas que l’inconu-a-la-glace la plante la et s’en aille après avoir terminé sa glace. Elle se creusa la tête puis ne trouvant rien, abandonna en espérant que lui aurait quelque chose a raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Dim 2 Sep - 1:45

Elle semblait tout autant que moi concentrée sur ma glace... probablement pour éviter de me regarder trop fixement... décidément, j'avais dû tombé sur mademoiselle dans la lune... Probablement une de ces lectrices acharnées qui comme moi dévalisaient les bibliothèques....
Enfin... pas de la même manière... je l'espérais...

Mais tandis que j'hésitais à laisser tomber ma glace sur le gazon avant qu'elle n'ait tâchée mon pantalon, ma voisine se décida à me répondre, affichant ostensiblement un petit sourire.


-Inutile de me vouvoyer, je suis plus jeune que toi. En effet, je t’ai peut être déjà vu… je vais a Saint-bartleby …On s’est sûrement déjà croisé…Bref, je m’appelle Layla et tu es… ?

Mais avant que je puisse répondre, elle continua, sur un autre sujet.

-Oups, attention a ta glace, ça va couler…

Légèrement surpris, je lui répondis tout en feintant une maladresse qui avait pour objectif de faire tomber ma glace dans l'herbe, me déconcentrant un peu trop de la conversation.

-Moi ? Je me nomme Charles Fé... euh non, Henry Gardner... Zut ! m'écriais-je brusquemenit

En effet, ma glace venait de s'écraser mollement sur le sol... sauvant ainsi mon pantalon, sans pour autant épargner mes chaussures.
Cet accident était malgré tout plus que providentiel, car il pourrait peut-être faire oublier à ma voisine la multiplicité des mes identités... même si ce souhait n'avait que trop de chances de se réaliser.
Cependant, dissimulant toutes ces interrogations intérieures, je m'adressais à elle, l'air de rien...


-Excuse-moi, mais... aurais-tu des mouchoirs par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Dim 2 Sep - 17:26

Le sourire de Layla s’élargit. " Je me nomme Charles Fé... euh non, Henry Gardner... " . Il était on ne peut moins convaincant. Confondre son prénom ! Du jamais vu. Surtout qu’entre Charles et Henry….ces deux prénoms ne se ressemblaient pas le moins du monde. Elle faillit pouffer mais fut distraite l’instant suivant par la chute de la glace. Elle se leva d’un bond. Elle avait déjà la main dans la poche lorsque Charles-Henry lui demanda un mouchoir.
Elle lui en tendit un immédiatement. Henry semblait parfaitement calme. Layla était très maladroite et elle avait l’habitude de se ridiculiser en public, elle se sentait toujours mal a l’aise. Enfin, ce n’était qu’une glace. Layla savait que c’était elle qui l’avait distrait, l’empêchant de manger sa glace. Si elle avait répondu plus tôt au lieu de laisser ses pensées vagabonder, le glace ne serait pas tombée. Elle avait parfaitement conscience qu’il s’agissait d’un incident sans importance, elle voulait cependant réparer les dégâts

-Je suis désolée, j’aurais du répondre plus tôt, dit elle en lui tendant un second mouchoir pour éponger la glace qui s’était répandue sur les chaussures d’henry. Je peux aller t’en acheter une autre si tu veux…c’était quoi déjà le parfum ?

Elle ne savait pas vraiment combien elle avait sur elle. Elle n’avait pas pris d’argent en quittant la maison mais en cherchant bien, elle devrait pouvoir trouver quelques livres dans ses poches. Elle estimait sa petite fortune a trois ou quatre livres sterling. Elle espérait que ça suffirait. Elle avait repéré le marchand de glace en arrivant, Il s’était installé juste a coté d’un vendeur de Barbe a papa. L’opération lui prendrait moins de cinq minutes. Elle se sentait un peu bête de l’avoir proposé, il n’accepterait sûrement pas. Bref, une fois encore, elle chercha autre chose a dire. Quelque chose de pas trop bête et qui sorte un peu de l’ordinaire. Pas une de ces questions débiles comme " est ce que tu as un chat ? ", " t’as quel age ?" ," qu’est ce qui t’amène dans le quartier ? ",ou " tu viens d’où ? ". D’ailleurs, elle avait envi de le lui demander. Il avait un drôle d’accent. A la place, elle se tut .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Dim 2 Sep - 19:15

Elle s'était levée d'un bond, comme si un diablotin venait de lui sauter à la figure... décidément... Enfin, elle semblait avoir oublié l'incident des prénoms comme j'avais décidé d'appeler cela.

-Merci bien, la remerciais-je en prenant le mouchoir avant d'enlever minutieusement les quelques tâches récoltées ça et là.

Elle semblait sans vouloir... étrange... pas tant que ça en fait, puisqu'elle ne pouvait pas savoir que j'avais volontairement fait tomber ma glace... même si sa réaction était quand même quelque peu... disproportionnée... C'est alors qu'elle interrompit le cours de mes pensées.

-Je suis désolée, j’aurais du répondre plus tôt, dit elle en me tendant un second mouchoir. Je peux aller t’en acheter une autre si tu veux…c’était quoi déjà le parfum ?
-Non, ce n'est pas de ta faute. En plus, il devait bien y avoir au moins cinq parfums différents... dis-je en essuyant mes chaussures de la glace... le parfum à incriminer était la menthe, avec un peu de...Et puis, de toute façon, elle ne m'avait absolument rien coûté...

Mince ! Décidément, les glaces d'Irlande ne me réussissait pas beaucoup... pas plus que leurs tâches d'ailleurs... c'était la deuxième fois que j'en disais trop en l'espace d'une dizaine de minutes...
Mais tout n'était peut-être pas encore perdu... Rien de tel qu'une quelconque banalité pour se sortir de ce genre de situations... Mais il ne fallait surtout pas laisser transparaître mon inquiétude... parler... mais l'air de rien...


-Mais sinon... est-ce que tu habiterais dans le quartier, par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Lun 10 Sep - 19:24

Layla jugea inutile d'insiter pour lui payer une autre glace. Comme toute personne normalement éduquée, il n'accepterait sans doute pas. Et la perte de sa glace n'avait pas l'air de le gener. Elle le regarda essuyer une a une les goutelettes de glace éparpillées sur ses chaussures.
Et puis de toute facon, cette glace de lui avait rien couté. Attendez.... elle ne lui avait rien couté ? Comment était ce possible ? Elle fronca les sourcils. Bien que sympathique, Henry paraissait assez étrange.


Puis il lui demanda ou elle habitait. Peut etre voulait il détourner la conversation. Si c'était un sujet dont il ne voulait pas parler, Layla n'allait pas le questionner. Elle sourit, elle qui, une minute plus tot cherchait un question un peu originale a pauser n'avait rien trouvé, et voilà qu'henry lui demandait ou elle habitait. Elle préféra enchainer sur ce nouveau sujet.

-Dans le quartier ? Non pas vraiment, j'ai mis au moins trois quarts d'heure pour arriver ici. Et toi ?

Layla se demanda qu'elle heure il était, elle devait avoir encore pas mal de temps devant elle. Elle se rassit et croisa les jambes.Elle se décida finalement a l'interroger sur ses origines.

Sinon tu viens d'ou? Tu as un drole d'accent...

Elle meme était 100% Irlandaise. Elle n'avait meme jamais quitté le Royaume uni. Elle avait toujours révé de voyager. l'Egypte, la taillande...Ou simplement la france. Elle aimait que les gens lui racontent leurs voyages, ou meme simplement leurs origines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Mar 11 Sep - 18:13

Elle avait froncé les sourcils... la tournure que les évènements semblaient prendre ne me plaisait pas beaucoup... décidément...

-Dans le quartier ? Non pas vraiment, j'ai mis au moins trois quarts d'heure pour arriver ici. Et toi ?

Elle devait être tombée dans le panneau, à coup sûr... A moins qu'un certains... savoir-vivre l'ait retenue de poser des questions plutôt... dérangeantes. Enfin, peu m'importait en fait.

-Eh bien... je suis en pension à St-Bartleby en fait... Venir jusqu'ici a bien du me prendre, disons... une vingtaine de minutes peut-être ?

Jusque là, je ne risquais pas grand chose... des banalités... rester concentré... sur des banalités, oui, rien de plus. D'ailleurs, elle se rassit... la conversation promettait de durer quelques temps... pourquoi pas après tout...

-Sinon tu viens d'ou? Tu as un drole d'accent...

Aïe... elle était curieuse en plus... Mais je ne voyais pas tellement comment contourner cette question en fait... à moins que ce ne soit un piège ? Non, ç'aurait beaucoup trop grossier... Elle n'avait probablement aucune arrière-pensée derrière cette question... Je devais arrêter penser comme ça, parce que sinon, un jour, je finirais par devenir paranoïaque...

-Un... accent ? Ah oui... Eh bien en fait, j'habitais à Oxford, en Angleterre... Mais j'ai aussi disons... séjourné au Japon, au Canada, et en France d'ailleurs. C'est là-bas que j'ai...

De justesse... J'avais failli dire "réalisé mon premier cambriolage"... La fatigue... oui, j'étais assez fatiguéen ce moment... ce devait être à cause du décalage horaire...

-...passé le plus de temps.


Dernière édition par le Jeu 13 Sep - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Mer 12 Sep - 23:06

"Eh bien... je suis en pension à St-Bartleby en fait"... Layla fut quelque peu étonnée ... Est ce que les pensionnaires avaient le dfroit de sortir quand ils voulaient ? Enfin.....il n'allaient pas non plus rester enfermés dans l'établissement jusqu'a la fin de leur scolarité. a vrai dire, elle ne s'était jamais vraiment posé la question et de toute façon il existait bien d'autres sujets de reflexion bien plus interessants.

"Eh bien en fait, j'habitais à Oxford, en Angleterre... Mais j'ai aussi disons... séjourné au Japon, au Canada, et en France d'ailleurs" Layla se força a rester concentrée sur la conversation. Tout cela lui donnait envie de rever, elle aurait beaucoup aimévivre a l'étrangé, histoire de changer un peu et de découvrir d'autres cultures.

-Tu dois parler plusieurs langues alors ? C'est génial !

Layla aurait bien aimé etre bilingue. A quoi cela aurait-il pu lui servir ? Sans doute rien puis ce qu'elle n'avait jamais quitté l'irlande et ne la quitterait sans doute jamais. Enfin bref, elle avait plein de projets tous plus inutiles les uns que les autres et qu'elle n'essayerait jamais de réaliser. Elle préferait rester seule dans sa chambre.
Charles lui devait parler L'anglais, le japonais, et le Francais. mais peut etre pas toutes aussi bien. elle aurait bien aimé lui demandé pourquoi il avait voyagé autant, peut etre pour le travail de ses parents. Mais il n'aurait peut etre pas envie d'en parler avec une presque-inconnue. layla pour sa part, n'irait pas parler de sa mere au chomage et de ses petits problemes a quelqu'un qu'elle connaissait depuis meme pas une demi-heure, elle opta pour une question plus banale sans se rendre compte qu'elle changeait completement de sujet.

-Tu es a St-bartleby depuis longtemps ? Il me semble ne t'avaoir vu que tres recement......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Jeu 13 Sep - 17:26

-Tu dois parler plusieurs langues alors ? C'est génial !

Elle avait dit ça d'un air un peu... rêveur... Elle n'avait probablement que peu, voire pas, voyagé... Je la plaignais un peu... mais si elle connaissait les véritables raisons de tout ça... Je jetais un bref regard à ma montre... une quarantaine de minutes s'étaient écoulées...
Elle n'oserait probablement pas me poser de questions sur les motivations de tous ces voyages... chose qu'elle jugerait probablement trop... indiscrète... Tant mieux dans le fond...



-Plusieurs langues ? Eh bien... je dirais que j'en maîtrise bien cinq sur le bout des doigts... et j'ai quelques bases en japonais, mais... c'est une langue très.... difficile... avec trois alphabets... donc bon...

Le Japon... mon pays préféré... même si je n'en connaissais qu'une partie... Tout ou presque y était différent... surtout une fois que l'on quittait les grandes villes... L'Ecosse aussi était intéressante... quoi que je n'ai fait que la visiter...
C'est alors que, à ma grande suprise, elle changea radicalement de sujet... Rien de bien dérangeant, mais c'était un peu déstabilisant... Surtout parce que je préparais déjà ma prochaine réponse...


-Tu es a St-bartleby depuis longtemps ? Il me semble ne t'avaoir vu que tres recement......

-Je... je suis arrivé mardi dernier... de Tokyo... Donc c'est normal... Mais je suppose que tu connais bien la ville... tu as dû y passé quelques années, non ?

Je réprimais un baîllement... Non pas que je m'ennuyais, mais il était cinq heure de l'après-midi, et je n'arrivais décidément pas à me remettre de toute cette fatigue...

-Je suis désolé... le décalage horaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Sam 15 Sep - 21:40

-Tokyo ? C'est géant !

Elle aurait tellement aimé voyager comme lui et puis le japon... Ca devait etre tellement différent... En plus, il parlait 5 langues parfaitement! Elle était vraiment curieuse de connaitre le but de ces voyages mais n'osait pas le questionner.

Elle le vit bailler et se promit de réorienter la conversation sur un sujet plus interessant. Elle passait tellement de temps seule qu'elle ne savait pas faire la conversation et ne savait jamais de quoi parler. Son sujet favori était les livres. Sortie de ca, elle n'avait rien a raconter. elle commencait a se creuser la tete pour trouver un autre sujet lorsqu'il ajouta "Je suis désolé... le décalage horaire...".Ouf, elle n'était peut etre pas si ennuyeuse que ca apres tout.

-Wow, Tokyo-Dublin ça doit faire une sacrée différence ! Je suppose que ca doit etre difficile de t'adapter. En plus avec les cours, tu ne dois pas avoir beaucoup de temps pour rattraper ton sommeil.

Layla tenta de calculer mentalement le nombre d'heures de décalage horaire et renonca rapidement, elle n'en avait aucune idée. Ce genre de choses ne l'avait jamais vraiment interressé.

-Ta langue maternelle c'est l'anglais non ?

Henry parlait l'anglais aussi bien qu'elle, mais s'il parlait cinq autres langues comme il venait de le dire, elle ne pouvait pas vraiment en etre sur. Peut etre qu'il avait passé queslques années en Grande Bretagne ou il avait apris l'anglais avant de repartir pour revenir cette semaine.

-Tu passes plusieurs années dans chaque pays non ? Ou bien tu n'y restes que quelques mois ? Ca doit etre difficile pour suivre des cours...A moins que tune travailles avec tes parents ou par correspondance...

Layla n'aimait pas trop parler d'elle elle préférait largement écouter les autres parler d'eux et approfondissant au maximum tous les sujets possibles....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Sam 15 Sep - 23:58

-Wow, Tokyo-Dublin ça doit faire une sacrée différence ! Je suppose que ca doit etre difficile de t'adapter. En plus avec les cours, tu ne dois pas avoir beaucoup de temps pour rattraper ton sommeil.

-Oui, ça fait huit heures de décalage... donc pour mon cerveau il est entre... onze heure du soir et minuit. Et, comme tu l'as dit... les cours n'arrangent pas vraiment la chose...

Le pire étant la douzaine d'heure d'avion... première classe, certes, mais quand même... je me souvenais de celui à qui j'avais... emprunté le billet... le plus dur étant de remplacer son nom par le miens... mais heureusement, le policier au contrôle des passeports était un peu... fatigué... et il n'avait pas trop fait attention à certains détails...

-Ta langue maternelle c'est l'anglais non ?

-L'anglais ? Ma langue maternelle ? N... oui. On... on peut dire ça comme ça...

Fermer les yeux... respirer un bon coup... et me calmer... Si le stress venait s'ajouter à la fatigue, je n'irais pas bien loin dans tout ça, moi... Il fallait que j'arrête de jouer les "Petits Poucets"... Elle finirait bien par s'apercevoir de quelque chose...

-Tu passes plusieurs années dans chaque pays non ? Ou bien tu n'y restes que quelques mois ? Ca doit etre difficile pour suivre des cours...A moins que tune travailles avec tes parents ou par correspondance...

Bon, il fallait bien le reconnaître, cette Layla était disons... sympathique, mais... désespéremment curieuse... mais malgré tout sympathique... Non, là, il fallait que j'arrête ou mon epsrit finirait par s'embrouiller... Sans oublier sa question à laquelle je ne répondais toujours pas...

-Eh bien... ça dépend.... J'ai vécu cinq ans en France... trois ans en Angleterre... et pour ce qui est des autres pays, je n'y suis resté qu'une seule année dans chacun d'eux. Mais on s'y fait assez facilement en réalité... le seul problème étant de maintenir des relations avec ses... amis...

Mais qu'est-ce qui me prenait de lui parler de ça ? Elle n'en avait probablement rien à faire.... décidément... Il n'y avait qu'une seule solution... dormir toute la journée de demain... au moins....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Mar 18 Sep - 19:21

Henry paraissair s'embrouiller un peu dans ses réponses la fatigue sans doute Huit heures de déalage horaire, rien que ça ! Et minuit a Tokyo ! Il devait vraiment avoir du mal a s'adapter. Il n'avait pas du dormir beaucoup ce matin car il avait toujours de cernes sous les yeux et paraissait toujours réfléchir un peu avant derépondre. Elle mit tout cela sur le compte de la fatigue et passa outre.

-Ca va aller, demain c'est dimanche, tu pourra récupérer un peu si tu dors une partie de la journée... En plus, je ne croi pas qu'il y ait beaucoup de pensionnaires....si ? Tu vas etre tranquille.

Elle répondit avant d'avoir réfléchi aux précedentes paroles d'Henry. Elle s'appercut alors de l'étrangeté de sa réponses a sa premiere question. Elle ne voyait pas vraiment ce qu'il voulait dire par "on peut dire ça comme ça...." mais préféra ne pas insister. C'est sur qu'en cinq ans passés en France, il avait dut se faire pas mal d'amis. Il avait l'air assez sympathique. par contre, l'amitiée a longue distance ...était assez difficile entretenir. Elle le savait pour en avaoir fait la douloureuse experience. Apres son déménagement elle avait essayer de garder le contact avec ses amis en leur téléphonant tous les jours mais au fil du temps, les coups de fil s'étaient espassés jusqu'a ce qu'elles ne soient plus assez proches pour avoir des choses a se raconter. Elle comprenait parfaitement. Et puis.... comme il partait toujours dans des pays tres éloignés les uns des autres, il ne pouvait sans doute pas leur rendre visite.

Oui, je comprends...

Penssant qu'henry n'avait peut etre pas envi d'aprofondir le sujet, elle préféra enchainer sur autre chose.

Et ici, tu t'es bien intégré? C'est difficile d'arriver en cours d'année...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Dim 23 Sep - 22:11

Dimanche ? Oui, en effet... il y aurait peu de monde... logique... Mais... non, quelle idée... faire une visite dans le bureau du directeur... dès la première semaine... j'étais trop fatigué... ce... ce ne serait pas vraiment raisonnable...

"Oui, je comprend"... Tant mieux, après tout... mais... ma yeux... décidément... ces picotements... c'était usant... si seulement il n'y avait que ça... Je me retins à nouveau de bailler, me frottant discrètement les yeux... Il faisait assez bon dehors à cette heure-là...
Mais je ne pouvais m'endormir dans un parc... c'était complètement abherrant... surtout en présence de quelqu'un... Mes yeux clignèrent à nouveau... un peu plus longtemps... mauvais signe...


-Et ici, tu t'es bien intégré? C'est difficile d'arriver en cours d'année...
-Difficile... ? Non... pas vraiment... on... on s'y habitue, à force...

Allez... un petit sourire... histoire d'avoir l'air plus convaincant... Mes paupières se fermèrent à nouveau... et ne voulaient plus se rouvrir... mais... à vrai dire... le fond de l'air était plutôt agréable dans ce parc... météo traîtresse... alliée à ce satané décalage horaire...
Ma tête bascula vers l'arrière, lentement, pour heurter le dossier en bois du banc, mais je pouvais plus le sentir... endormi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layla Barthélémy

avatar

Nombre de messages : 37

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Dim 30 Sep - 15:50

Layla regardair henry cligner des yeux de plus en plus fréquement et de plus en plus longtemps, il devait etre fatigué. Et elle n'aurait pu etre plus etre plus dans le vrai car moins d'une minute plus tard, il s'afaissa. Pendant quelques secondes, Layla paniqua croyant qu'il s'était évanoui, mais en entendant la respiration lente et réguliere caractéristique des dormeurs, elle se sentit rassurée mais s'en voulut un peu. Il aurait pu lui dire s'il voulait rentrer a Saint Bartléby. Ou s'il s'ennuyait trop avec elle.
Elle ne savait pas vraiment quoi faire. Elle décida de le laisser dormir. de toute facon, il n'était pas le seul a s'etre endormi sur un banc.
Elle attrapa un stylo et arracha une feuille a l'un de ses carnets. Elle ne voulait pas le laisser comme ca. Elle s'acroupie et brit le banc comme support et écrivit :


Désolée d'etre si ennuyeuse -_-"
Fais de beaux reves ^^
J'espere te revoir a Saint-bartléby...
Si jamais tu te sens moins fatigué demain...je vais au centre commercial
Reposes toi bien
Layla
Elle plia le mot en quatre et le glissa dans la poche de la veste d'Henry en prenant bien garde a ne pas le réveiller.
Elle se releva, et rentra chez elle. Le voyage du retour fut beaucoup plus court que le premier. Une fois rentrée chez elle, elle enleva son blouson et monta dans sa chambre surfer sur internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Félicien

avatar

Nombre de messages : 499
Age : 26
Localisation : Quelque part. N'importe où fera l'affaire

MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   Dim 30 Sep - 21:45

Je ne me réveillais qu'au bout de quatre longues heures... en tombant du banc... mais néamoins en plein forme... vingt-et-une heure et des poussières... le plus dur serait de retourner dans le lycée... il devait être fermé... quoique...

En arrivant près du mur d'enceinte, j'aperçus une voiture garée contre Celui-ci... un 4x4.... une Bentley... Ce Fowl était déjà monté
dedans... Une Bentley, à douze... du grand n'importe quoi... Mais j'avais probablement de quoi lui donner à réfléchir... Je mis des gants en latex, me recouvrant le visage d'un collant pour éviter qu'une caméra me reconnaisse, puis ouvrit la voiture, avant de désactiver l'alarme... Et, sur le tableau de bord, je déposai ma carte de visite:


"Arsène Lupin, quatrième du nom
Gentleman Cambrioleur"

Puis j'ajoutai une ligne en-dessous, à la main:

"Je sais tout."

Rien de tel que cette phrase pour apprendre les petits secrets des gens... ou les faire chanter... alors même qu'en réalité on ne savait strictement rien.

Je refermais ensuite la voiture, et l'escaladais, pour pouvoir passer au-dessus du mur d'enceinte de St-Bartleby. J'atteris dans le terrain de golf.

Une fois arrivé dans ma chambre, j'enlevai ma veste pour la poser sur un ceintre... un morceau de papier en tomba...



Désolée d'etre si ennuyeuse -_-"

Fais de beaux reves ^^

J'espere te revoir a Saint-bartléby...


Si jamais tu te sens moins fatigué demain...je vais au centre commercial


Reposes toi bien

Layla

Ennuyeuse disait-elle ? Non, pas le moins du monde... Plutôt sympathique, même... Pour ce qui était de la revoir... nul besoin d'attendre que ce soit à St-Bartleby... Demain, j'irais au centre commercial, décidais-je en baîllant, peut-être même que j'y trouverais ce modèle à essence d'hélicoptère que je recherchais depuis quelques temps...

H.J. Il y a un terrain de golf dans le livre, à St-Bartleby... donc doit bien y avoir un mur d'enceinte, non ?

Edit: HJ... petit problème: il n'y a pas de centre commercial en surface ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle suivit ses pieds...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle suivit ses pieds...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle tape du pied!
» Courir pieds nus : pas bon !
» Dédé ---) ELLE et LUI 35 le 10 juin Étangs d'Apigné RENNES
» Grimper pieds nus !
» Solutions pour pieds glacés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Artémis Fowl RPG :: 

La surface

 :: Le parc
-
Sauter vers: